Université Populaire du 14e

Université Populaire du 14e

Une question suite au cycle école

Question de Paul Japo suite au cycle école :

 

Comment concilier professeurs et parents ? Trop d'enjeux personnels..

 

 

Ceci est une réponse personnelle d’Aline Robert, peut-être d’autres suivront.

Vous avez raison, c’est un sérieux problème – pourtant il existe des pistes pour surmonter ça !

1) Dans le primaire, à la séance n°2, al collègue a indiqué des endroits où le problème est allégé – idem pour l’école du 188 où le travail se fait indirectement.

Ci-dessous une expérience où les parents présentent leur métier tout au long de l’année (et pas seulement des métiers intellectuels).

Les choses sont ainsi plus avancées (plus faciles ?) dans le primaire, où l’ouverture des classes ou de l’école, d’une façon ou d’une autre, sont plus envisageables et semblent un tremplin à une meilleure compréhension réciproque.

2) Au collège : un parent averti en vaut deux, un enseignant averti aussi, à eux deux ça fait 4 : la prise de conscience des contradictions peut amener à un travail volontariste, à prendre notamment en charge par les fédérations et les syndicats, mais aussi sans doute à effectuer sur place, au coup par coup, sur le partage des responsabilités, grâce à la reconnaissance réciproque et le respect des identités.

Par exemple lors d’un conseil de classe, les interventions des parents peuvent moins blesser les professeurs s’ils ne prennent pas parti sur des questions pédagogiques, mais posent seulement ces questions aux enseignants. Comment réagir, comme parents, sur les manuels, compte tenu de l’utilisation qu’en font les profs ? Réciproquement les enseignants peuvent reconnaître que les parents posent un vrai problème avec le poids des cartables et essayer de le résoudre.

3) il existe une revue : l’école des parents…

4) Exemples

Le ForumDesMétiers (Cycle 3, Collège, Lycée)

             Il s'agit d'un dispositif perlé sur une période de l'année et qui permet d'associer les parents à l'élaboration d'une approche positive et contextualisée de la pluralité des projets de vie et des cursus professionnels.

             L'enrôlement des familles: Sur la base d'un calendrier à remplir par les parents, chaque famille est invitée à venir témoigner en classe d'un métier, d'une activité, d'une passion ou d'une expérience de vie particulière. Sortir du seul témoignage professionnel évite de marginaliser certains parents eux-mêmes en difficultés sur ce plan là.

Organisation pratique:

- périodicité d'une présentation hebdomadaire entre mars et juin;

- créneau moyen d'une heure trente pour chaque intervention (+ ou -);

- possibilité de grouper 2 ou 3 parents dont les activités professionnelles sont complémentaires;

             Cahier des charges: Associer présentation du métier ET mise en activité des enfants, avec l'aide de l'enseignante si besoin.

Finalités de la démarche :

- associer le parent comme adulte témoin, acteur et passeur de savoirs et de compétences;

- ouvrir le champ des connaissances en matière de réalités externes à l'institution scolaire;

- favoriser une coopération active entre parents et enseignants;

- ouvrir l'école sur son environnement proche;

- responsabiliser les adultes dans une démarche de co-éducation;

- mettre en projet des jeunes en fin d'école primaire ou au collège et lycée.

Effets produits chez les élèves :

             Curieusement, en primaire et au début du collège, de nombreux enfants n'ont pas idée de l'activité professionnelle de leurs parents. Papa est au bureau, maman est au travail…Les jeunes n'ont pas conscience des réalités concrètes qui se cachent derrière cet espace-temps qu'ils ne partagent pas et dont ils n'ont aucune vision précise. Où disparait maman après m'avoir déposé au portail ? Où va papa lorsqu'il part en voyage ?

             Le fait d'entendre, de partager et de vivre des études de cas précis en classe leur permet de découvrir non seulement des facettes de la vie professionnelle en général mais plus encore de nouvelles facettes identitaires de leurs parents. Découverte et fierté entremêlées…Et pour certains, invitation au rêve et au voyage…Quand je serai grand, je serai…

             Avant même de parler d'orientation au second degré, il paraît incontournable de mener dès les petites classes des actions de découvertes, d'invitation, d'incitation. On apprécie souvent la saveur des choses après les avoir goûtées plusieurs fois…Comment peut-on imaginer choisir une voie professionnelle du jour au lendemain, sous prétexte qu'il est l'heure, qu'on a 16 ans et que l'institution a décidé pour vous que c'était " le " moment? La vie professionnelle est une course au long court. Si elle se construit sur le tas chaque jour davantage, elle se prépare bien avant " l'âge limite requis ". Attention, il n'est pas question ici de s'agiter dès le primaire autour de l'idée d'une pré-orientation précoce, ce serait se tromper à la fois d'objectif et de stratégie et faire fi de ce qu'est un enfant. Plutôt, il faut considérer cette période " primaire ", comme une période privilégiée car propice à l'émerveillement et au questionnement ouvert et sans limite et s'en saisir ainsi pour multiplier les occasions d'éveil à l'environnement et d'incitation au rêve. La capacité d'ouverture du jeune enfant âgé de 7 à 11 ans est souvent bien supérieure à celui de l'adolescent, focalisé quant à lui sur d'autres centres d'intérêt qui lui réclament alors toute son énergie…

 

Les RencontresFormatives

             Il s'agit d'un dispositif ponctuel de co-formation entre parents, enseignants (et enfants le cas échéant) dont le principe repose sur des rencontres-ateliers ponctuelles traitant de sujets transversaux. On pourra faire intervenir des acteurs extérieurs, tierces personnes servant de liant, de médiateur, de dynamiseur. Il est à noter que ces rencontres peuvent être intégrées dans le cadre de la nouvelle circulaire des 108 heures parue au B.O. du 21 février 2013.

 

 

 

5) deux références que je n’ai pas lues mais qui prouvent qu’il y a matière à réflexion.

Repenser la relation parents-enseignants

Ostiane Mathon

 

Editions Delagrave ISBN:978-2-206-01495-1 (2009) 8 €

 

Dernière de couverture

Cette collection aborde les grandes questions d'éducation de façon transversale ou par thème. Outre les nécessaires réflexions théoriques sur le sujet, vous trouverez également dans ces ouvrages des pistes pratiques et des outils concrets.

En marge du texte, des remarques guident l'utilisateur pour se repérer facilement. De plus, le niveau d'adaptation au cycle de l'école ou du collège est toujours précisé.

 Dans la même collection. Un projet pour...

- philosopher à l'école

- favoriser la relation maître-élèves

- enseigner le travail de groupe

- éduquer à la citoyenneté

faire vivre des démarches expérimentales, articuler production d'écrit et grammaire, enseigner par situations-problèmes, traiter les programmes avec plus de sérénité, rendre les élèves acteurs de leurs apprentissages, mettre les TICE au service des apprentissages, travailler l'image et les médias, éduquer au développement durable, aborder le « socle commun de connaissances et de compétences », repenser la relation parents-enseignants, enseigner intelligemment l'orthographe, enseigner le calcul mental réfléchi

Ostiane MATHON

Enfance et adolescence : élève « lambda », enfant « difficile »... nomade de la maternelle à la faculté. Période adulte : professeur des Ecoles, nomade toujours, mère de quatre enfants... qui sont aussi quatre élèves ! Enseignante depuis 18 ans. Actuellement à Paris, dans le 18`" arrondissement Fondatrice du BLOG BLEU PRIMAIRE

Table des matières

PRÉAMBULE :

une collection, un état d'esprit

INTRODUCTION :

les problématiques en questions

1. DIALOGUER...

cela s'apprend

– L'enseignant : derrière le professionnel, un individu

– Transformer le destinataire en partenaire

- Établir des ponts de communication

- Mettre en place des outils –Communiquer pour créer, construire et développera

2. Un partenariat pour DIRE et FAIRE ensemble

– Faire un état des lieux de la structure scolaire

– Définir conjointement les manques et les besoins

– Organiser une méthodologie commune

– Gérer les compétences et le rôle de chacun

– Accompagner et soutenir les différents partenaires

3. L'ENFANT-ÉLÈVE

en association avec les PARENTS

– L'élève au cour du système : une radio d'école

– Spécificité, complémentarité, participation autour d'un spectacle

– Autonomie et responsabilisation : un voyage scolaire

– Génération internet pour blogger l'école et la famille,

– De la semaine de la presse au journal d'école

4. TRANSVERSALITÉ, COOPÉRATION et APPRENTISSAGES SCOLAIRES

– Sortir l'école de son étau mental

– Relier les sphères affectives, sociales et cognitives

– Installer les apprentissages dans une réalité concrète.

– Un grand pas vers la citoyenneté et l'autonomie

– Inscrire la scolarité dans une dimension humaine,culturelle et intellectuelle

5. CONCLUSION : 5 points d'entrée pour une nouvelle CHARTE ÉDUCATIVE

Un passage

<<Les problématiques soulevées :

Quelles peuvent être les raisons objectives justifiant la mise en place d'un partenariat éducatif ?

— lutter contre l'échec scolaire

— aider à l'insertion des familles en difficulté — installer l'enfant au centre du système Famille-Ecole

— favoriser le dialogue entre parents et enseignants

— rétablir la confiance des différents acteurs en affirmant leur complémentarité

Qu'entend-on, à l'école par partenariat ?

– jouer la carte de la diversité des profils sociaux, culturels, professionnels, humains

– établir de vraies relations entre les multiples membres de la communauté éducative

– fédérer les partenaires autour d'activités créatrices, dynamiques, variées et ciblées

– responsabiliser chacune des parties dans sa participation au projet éducatif

– organiser et structurer les échanges en fonction des compétences de chacun

 Quels peuvent être les partenaires impliqués ?

– les enseignants, le conseiller d'éducation, le directeur

– l'assistante sociale, le médecin scolaire, l'aide de vie scolaire

– les élèves

– les parents et les associations de parents d'élèves

– les collectivités locales...

 Quelles sont les actions à mener conjointement ?

– développer les activités culturelles extra ou intra-muros (cinémathèque, ludothèque, rallye-bibliothèque, forum, conférences, etc.)

– établir des ponts de communication au sein ou à l'extérieur de l'établissement (journal, radio, reportage vidéo, site internet, etc.)

– rédiger les textes relatifs à la vie scolaire (règlement intérieur, charte de bonne entente, etc.)

– participer à des manifestations sportives (tournois, courses, rencontres élèves/parents>> p.10

 

Une mère face à l'école

 L'autorité, les abus, trouver un juste équilibre

Josiane Blanc

 

Editions Yves Michel ISBN: 978-291-34-92-47-9 (2007) 12 €

 

Dernière de couverture

Combien de parents ne se sont-ils pas retrouvés désemparés face à une autorité qui semble abusive de la part d'un chef d'établissement scolaire, ou d'un représentant de l'Education Nationale ?

Combien d'enseignants ne se sont-ils pas sentis en porte-à-faux dans le système scolaire actuel ?

Josiane Blanc cherche à comprendre ces situations de conflit souvent passées sous silence. Elle se propose de définir le concept d'autorité, ou plus exactement de pédagogie autoritaire. Partant de sa propre expérience, elle nous explique comment elle a dépassé ce mode de relations et quelles conclusions elle en a tirées.

Le pouvoir parfois abusif de l'Éducation Nationale, imposé aux enfants et par ricochet aux parents, culpabilise ces derniers dans leur position même de parents. Josiane Blanc a voulu montrer que ces conflits, révélés par un hiatus, empoisonnent tous les intervenants de la scolarité de l'enfant.

Cet ouvrage poursuit trois objectifs :

• aider les parents à se positionner face à l'autorité et ses dérives ;

• les faire participer de manière constructive à la mise en place d'une École plus respectueuse de l'enfant et des parents ;

• clarifier les rôles de chacun des acteurs de la scolarité de l'enfant : parents, enseignants et administration.

Ne pas réfuter d'avance le regard des parents sur l'École, éviter le rejet des difficultés de l'enfant sur les parents et uniquement sur eux, atténuer la violence des relations entre École et parents, permettre aux enseignants de retrouver leur place dans l'accompagnement de leurs élèves, telles sont les grandes orientations de ce livre.

II s'agit là d'une réflexion nouvelle, indispensable aux parents et aux enseignants qui souhaitent contribuer à la mise en place d'une nouvelle Ecole.

Mère de trois enfants et impliquée dans les conseils de parents d'élèves, Josiane Blanc est chercheuse en sciences de l'éducation.

Table des matières

Introduction

Un retour à soi — Naissance d'une question

—Partir à l'aventure — Lorsque l'expérience et la recherche se rencontrent.

Première partie

Vous avez dit : autorité !

La pédagogie autoritaire ou l'idéal directif Une découverte qui bouscule — Quels sont les problèmes posés par cette formation ? — Rapport au monde — Rapport à soi, rapport aux autres — Y a-t-il un sens à tout cela ? — Autoformation — Grille d'analyse : de la domination à l'émancipation.

Le hiatus tel que je l'ai analysé

Deuxième partie

Contester l'autorité...

Mon expérience du hiatus Le hiatus tel que je l'ai vécu, côté recto — Le hiatus tel que je l'ai vécu, côté verso — Recto-verso, mais un tout.

Les trois temps de la Loi Une re-découverte — Le surmoi archaïque : « pas un mot ! » — Le deuxième surmoi :

la censure « n'insiste pas » — Liberté et solitude

—Le troisième surmoi : « vas-tu persévérer ?»

—Annexes : reproduction de courriers.

Exclure à l'École Les exclusions ! – Cinq ans après !

Troisième partie

Reconstruire l'autorité

Reconstruire l'Autorité ! Ce qui a changé — Initiation magique et mystique — Une intuition — Reconstruire l'Autorité — Grille d'analyse : interactions savoirs constructivistes / savoirs opérat/s –

Schéma : Le Juste/La Loi.

Épilogue

Puis-je conclure un tel travail ? Finalement, pour moi aujourd'hui, qu'est-ce que l'Autorité ? — Autorité et gratitude — Universel, Particulier, Universel... Unité, Multiples, Unité... — Culture et Nature vont de pair — Comment va la vie ?

Postface -Bibliographie

 



17/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 360 autres membres